Comment lire le Bulletin d’Estimation du Risque d’Avalanche?


Par Haas sur 14 février 2017 · 1

Pour de nombreux freerideur le bulletin d'estimation du risque d’avalanche (BERA) est la base sur laquelle ils prennent leurs décisions. À savoir, si une pente est, ou n’est pas, potentiellement dangereuse. Le bulletin d’avalanche contient donc des informations essentielles qui aident à prendre des décisions. Bien souvent la totalité de ces informations est inscrite sur une seule page. Alors comment lire correctement le bulletin d’avalanche?

Au cours des années passées, Morris et moi, avons côtoyé beaucoup de rideurs, lors de cours, de conférences et dans la neige. Nous avons ainsi constaté que les informations sont parfois mal interprétées. Nous avons donc, ensemble, rédigé un mode d’emploi:

Astuce: Commencez dès maintenant avec la Safety Academy. Un cours en ligne basé sur la sécurité en hors-piste.

Le bulletin d’avalanche

En hiver, des bulletins d’avalanche sont réalisés chaque jour. Ces BERA sont fait par des nivologues locaux, grâce, notamment, à de nombreux observateurs qui se trouvent sur place.
Bien que la structure du bulletin pour chaque chaîne montagneuse peut-être différente, les éléments suivants se retrouvent dans chacun d’entre eux:

  • L’indice du risque entre 1 et 5
  • L’altitude où le risque d'avalanche est appliqué
  • L'exposition de la pente où le risque est le plus grand
  • Une description de la stabilité du manteau neigeux

Toutes les informations d’un BERA ne sont pas forcément nécessaires afin de prendre de bonnes décisions.

Pas à pas: Voici quelques conseils afin de vous aider à prendre des décisions. Allez-y étape par étape afin de ne rien oublier. Chaque étape indique ce que vous devez connaître et ce qu’il vous faut savoir.

1. Trouver un BERA

Ce qui était, il y a encore peu de temps, le parcours du combattant est dorénavant très facile à trouver. Notamment avec internet et météo France, aux descriptions de destinations sur wePowder, aux pisteurs, aux médias… Une fois trouvé le BERA de votre région, vous pouvez passer à l'étape suivante.

2. Quel est le risque d'avalanche?

Chaque bulletin contient un indice du risque basé sur une échelle de 1 à 5. Ce chiffre représente la probabilité de déclenchement d'avalanche. Avec les années, les gens ont découvert que ces chiffres constituent la base d'un modèle de décisions très simple. Voici comment ils se traduisent:

  • Risque d'avalanche 5 = Rester à la maison
  • Risque d'avalanche 4 = Skier sur les pistes
  • Risque d'avalanche 3 = Ne dépasser pas les 35 degrés
  • Risque d'avalanche 2 = Ne dépasser pas les 40 degrés

Que devez-vous connaître?

Vous devez connaître quel est l’indice du risque du jour ainsi que les degrés de pentes de votre région. Et bien sûr, quels degrés de pentes vous ne devez pas skier, mais aussi, les pièges éventuels du terrain.

Ce qu’il vous faut savoir?

Ce que représente l’indice du risque du jour. Être en mesure d'estimer le degré d'une pente: sur une carte topographique (papier ou en ligne), à l'œil nu, ou sur un téléphone. Si vous ne connaissez pas le degré d'une pente vous ne pouvez pas prendre de bonnes décisions et vous vous mettez en danger.

3. À quelle altitude le risque d'avalanche est-il appliqué?

Dans quasiment tous les cas, le risque d'avalanche est relativement inférieure en vallée. En conséquence, plus vous ridez en altitude et plus les pentes sont raides. Mais l'altitude est généralement indiquée dans le BERA.

Que devez-vous connaître?

Vous avez besoin de connaître à quelle altitude le risque d'avalanche est appliqué. Et, si le bulletin d'avalanche fait une distinction entre le risque d'avalanche au-dessus et en-dessous d'une certaine altitude.

Ce qu’il vous faut savoir?

Vous devez savoir quel est l’indice du risque selon l’altitude. Vous devez être en mesure d’utiliser un altimètre ou une carte topographique permettant de déterminer à quelle altitude vous vous trouvez. Grâce à cela, vous savez exactement quelle inclinaison de pente il vous est possible de skier. Sans le BERA vous ne pouvez pas prendre de décisions par rapport à la raideur d’une pente.

Remarque: Vous remarquerez que ces étapes (1 à 3) sont assez simples à interpréter. Mais à partir de l'étape 4, cela devient plus compliqué. Ne vous surestimez pas!

4. Quelle pente est concernée?

Il arrive fréquemment que le risque d'avalanche le plus élevé ne concerne que certaines pentes. Par exemple, toutes celles situées entre l'Ouest et l'Est. Que cela signifie t-il pour les autres pentes? Les autres expositions ne sont pas pour autant sans danger mais le risque d'avalanche y est simplement moins important.

Que devez-vous connaître?

Vous devez savoir sur quelles expositions se trouve le risque le plus élevé.

Ce qu’il vous faut savoir?

Remarque: Par exemple, une pente exposée Sud peut avoir une petite partie Est et peut donc être dangereuse.

Cela exige des compétences particulières: par rapport au bulletin, vous devez être en mesure de savoir avec certitude sur quelles expositions se trouve le risque le plus élevé. Sur une carte topographique, puis en utilisant une boussole, le soleil et à l'œil nu savoir quelle est l’exposition d’une pente. Si vous ne lisez pas le BERA et que vous ne savez pas reconnaitre l’exposition d’une pente vous prenez des risques.

5. L'interprétation du risque d'avalanche

En plus de l’indice du risque, le BERA contient toutes sortes d’informations telles que: La neige fraîche tombée les derniers jours et prévue les jours prochains, la tendance ultérieure des risques, les conditions nivo-météo des 7 derniers jours... Ces informations sont importantes dans vos prises de décisions. Mais pour cela il vous faut savoir les interpréter correctement. Et bien évidemment, une fois sur le terrain observer la neige, le vent... Vérifier si ce qu'il a été écrit dans le BERA s'avère exact une fois sur place. Et si nécessaire effectuer des découpes de neige…

Que devez-vous connaître?

Remarque: Les informations du BERA sont essentielles dans vos prises de décisions mais il est essentiel de savoir les interpréter correctement, sur le papier mais aussi sur le terrain. Vous devez pour cela connaître un minimum de choses sur les avalanches et leurs déclenchements.

Résumé

J’espère que ce mode d’emploi vous aidera dans vos prises de décisions. Vous souhaitez en savoir plus ??

Astuce: Commencez dès maintenant avec la Safety Academy. Un cours en ligne basé sur la sécurité en hors-piste.

Commentaires


  • powdersubmarine
    Tourist
    powdersubmarine op 15 février 2017 · 15:42
    Bonjour bonjour,

    On est quand même en présence d'un splendide « manuel de lecture du BERA » qui se noie dans un trop plein de certitudes erronées pour passer à côté de l’essentiel.

    J’espère que ce n’est pas vous qui animez la « Safety Academy » que vous essayez de vendre à vos lecteurs ou alors il faut revoir votre approche.

Répondre

Vous devez être connecté afin de poster une réponse sur ce sujet. Connectez-vous ou créez un compte.

Passer à wepowder Pro

  • Prévisions complètes sur 14 jours
  • Raideur de pente et exposition du terrain
  • Idées d'itinéraires freeride
wePowder Pro