Idée-couloir: Couloirs nord-est des Sagnes Longues


Par Sandra sur 26 octobre 2015 · 0

C'est situés au fin fond du Queyras, ce massif reculé des Hautes-Alpes que se trouve les 3 couloirs nord-est des Sagnes Longues, encore des secrets-spots. Le Queyras, lui, est connu pour son calme et la beauté de ses paysages. Nombreux sont ceux qui y viennent pour faire de belles balades tranquilles sur son terrain peu pentu. Mais le Queyras est bien plus que cela, derrière ces pentes douces se cachent souvent d’autres pentes, bien plus raides et plus sauvages, et le Queyras commence également à se faire connaitre de par son fameux retour d’est.

Les personnes cherchant de beaux couloirs vont être servis. Ces couloirs son en général en bonnes conditions en début et en fin de saison. Ils se font en ski de rando et le départ se fait à partir du pont de Lariane. De là, il n’y a malheureusement pas d’autres choix que de monter sur la route. C’est plat et long. Il faut le prendre comme un petit échauffement et en profiter pour regarder les conditions de neige autour. Malgré le fait que les couloirs nord-est des Sagnes Longues soient très peu connu, ils se trouvent en face de la route et sont bien visibles.

A l'abris pour discuter et faire des choix
A l'abris pour discuter et faire des choix

Plus de la moitié peut se faire skis aux pieds
Plus de la moitié peut se faire skis aux pieds

Il suffit de bifurquer à droite juste avant le Caramantran. La vue d’ici est superbe sur le Pain de Sucre et le col Agnel, ce dernier délimite la frontière avec l’Italie. Après quelques conversions on se retrouve rapidement sous les couloirs. Ils sont bien encaissés et permettent de conserver longtemps la neige et cela même si le vent souffle en rafale. Attention toutefois ces couloirs sont déjà assez soutenus et ne sont peut-être pas à faire directement comme premiers couloirs de la saison sauf si vous êtes certains des conditions et de vos conditions physiques.

Le couloir Banane rive droite ainsi que celui de gauche sont un peu moins raides (4.2/4.3 et environ 40°- 45°) que celui du milieu mais ils restent tout autant alpin. Lorsque les conditions le permettent et que vous avez la caisse vous pouvez également essayer de les enchaîner, notamment si vous ne souhaitez pas vous retaper le plat de la route. Mais cela dépend bien sûr du brassage auquel vous aurez affaire. Le sommet n’est pas toujours accessible mais peu importe il n’est pas forcément le but, le principal est d’être là dans de bonnes conditions et de s’éclater dans un beau (ou des beaux) couloir(s). Si par contre au contraire, ils ne sont pas possibles pour « x » raisons, ne vous inquiétez pas, vous n’aurez que l’embarras du choix, autour de vous se trouve tout un tas de pentes moins raides mais où il est bien possible de tirer de belles courbes. Le reste de la descente peut se faire en grande partie rive gauche, c’est large, en général joueur et facile à skier, ensuite il faut légèrement remonté pour rejoindre la piste et enfin se laissé facilement glisser jusqu’à la voiture.

Pas de sommet mais un beau couloir
Pas de sommet mais un beau couloir

François Kern envoi du gros
François Kern envoi du gros

Ces couloirs sont larges tout en étant à l'abris du vent. Lorsque les conditions le permettent il est vraiment possible de faire de beaux virages et de se faire plaisir.

Du vent en haut, de la bonne neige dans les couloirs
Du vent en haut, de la bonne neige dans les couloirs

  • Départ: Pont de l'Ariane
  • Dénivelé: 900 m
  • Sommet: 2951 m
  • Difficulté: 5.1
  • Pente: 50°/50 m; 45°/200 m
  • Matos: Randos: DVA, pelle, sonde + crampons, piolets
  • IGN: Mont Viso 3637 OT

Répondre

Vous devez être connecté afin de poster une réponse sur ce sujet. Connectez-vous ou créez un compte.

Passer à wepowder Pro

  • Prévisions complètes sur 14 jours
  • Raideur de pente et exposition du terrain
  • Idées d'itinéraires freeride
wePowder Pro