Plus de poudreuse en suivant la méthode Munter?


Par Sandra sur 18 novembre 2015 · 0

Nate Wallace est un skieur qui en a inspiré plus d’un, et continuera à en inspirer d'autres. Ce citoyen Américain, résidant à Chamonix, parle de la perte d'un de ses amis en montagne. L'histoire est touchante, surtout lorsqu'il aborde, très ouvertement, la façon dont les décisions ont été prises ce jour-là et leurs conséquences. Nate Wallace est un skieur de pentes raides, qui sont bien souvent inaccessibles pour la plupart d’entre nous. Dans cette vidéo, il conclut en expliquant qu'il n’existe pas de décision sûre. Surtout car cela n’arrive pas seulement sur des pentes extrêmes, mais aussi sur des pentes que vous et moi ridons si souvent. Le risque zéro existe-t-il en montagne ?

Cette question est très souvent posée. Dans la Safety Academy, nous apprenons qu’il existe toujours un risque en montagne, mais qu'il est aussi possible de réduire les plus gros risques en les filtrant. Le freeride est un sport à risques et réduire les risques ne signifie pas ne plus avoir de plaisir. Werner Munter et Manuel Genswein sont des experts en ce qui concerne le risque d'avalanches en montagne. Et grâce à leurs connaissances, je suis depuis quelques années plus consciente, et je pense aussi, plus souvent sur des pentes moins dangereuses. Ce Nate paraît bien sincère et en l’écoutant bien (à 3minutes 18), il dit très clairement que, si nous suivons la méthode Munter, nous n’aurons plus une seule journée de poudreuse.

Munter ? Werner Munter a élaboré une méthode qui permet d'identifier les risques et les inclut dans nos décisions. Et pour les cas où nous ne sommes pas encore sûrs, il a mis au point une formule, afin de nous permettre de prendre une décision. Dans la Safety Academy, nous utilisons comme base la méthode Munter, tout au long des deux cours. Et nous ne sommes pas les seuls à le faire. Presque toute réflexion concernant la sécurité en montagne a pour base le travail qu’a fait Munter.

Risquons-nous, suivant la méthode Munter, de ne plus rider de bonne poudreuse ? Dans ce cas, pouvons-nous encore aller en montagne ? J’y ai souvent réfléchi ces derniers temps... Mais, qu’en est-il vraiment? Devons-nous absolument suivre la méthode Munter ? Pouvons-nous encore nous amuser, en suivant la méthode de décision de Munter ? Sommes-nous vraiment obligés de ne rien faire si l'on se fie à la méthode de Munter ? Qu'en pensez-vous ?


Répondre

Vous devez être connecté afin de poster une réponse sur ce sujet. Connectez-vous ou créez un compte.

Passer à wepowder Pro

  • Prévisions complètes sur 14 jours
  • Raideur de pente et exposition du terrain
  • Idées d'itinéraires freeride
wePowder Pro