L'envers du décor


Par Sandra sur 12 décembre 2015 · 0

A côté de tous ces films, où l'on ne voit que la facilité, même lorsqu'il s'agit de grosses pentes dangereuses, on nous montre enfin qu'il n'est pas si facile que cela de faire du ski extrême : même les pros ont peur. Mais, on nous montre également le bonheur que l'on peut ressentir une fois en bas : seuls ceux qui font du sport peuvent ressentir cette sensation d'être plus vivant que jamais. Merci à Nicolas Falquet de nous avoir fait partager cette expérience, on s'y croirait presque et ça donne la chair de poule.


Répondre

Vous devez être connecté afin de poster une réponse sur ce sujet. Connectez-vous ou créez un compte.

Passer à wepowder Pro

  • Prévisions complètes sur 14 jours
  • Raideur de pente et exposition du terrain
  • Idées d'itinéraires freeride
wePowder Pro