10 conseils pour être où il faut, quand il faut


Par Sandra sur 13 décembre 2015 · 0

Quoi de mieux que d'être au bon moment, au bon endroit ? Parfait, de la poudre à gogo et très peu de stress. La flexibilité en est la clé. Mais comment trouver les meilleures conditions? Voici donc 10 conseils pour être où il faut, quand il faut.

Premièrement, les principes de base :

  • DVA, pelle et sonde sont obligatoires. Il vous manque l’un des trois ? Alors, pas de hors-piste pour vous.
  • Avoir le matos c’est bien, avoir les connaissances, c’est encore mieux ! Un homme averti en vaut deux.
  • Vous n’avez aucune connaissance ? Partez accompagné d’un guide.

1.Vérifier le bulletin météo et les prévisions de MétéoMorris

Vous devez effectuez cela plusieurs jours avant. Rien de plus désagréable que d’être au mauvais moment, au mauvais endroit, dans les Alpes. Attention, les brochures des tour-opérateurs et les stations vendent souvent du rêve et ont soit-disant toujours beaucoup de poudre. Mais en secret, nous savons tous qu'il n’en est pas ainsi. Morris connaît bien le sujet et il vous aidera à trouver la meilleure neige possible.

  • Morris indique tout d’abord où la neige devrait tomber.
  • Puis, il indique s’il va y avoir ou non une Alerte Poudreuse (Localisation et horaires)
  • Ensuite, il explique dans le détail où aller (le temps de réserver votre hébergement)
  • Enfin, il revient sur ce qui est réellement tombé.

En ce moment, ce n'est pas top
En ce moment, ce n'est pas top

2.Jamais trop tôt

Afin de trouver de la peuf, la règle d’or est de ne jamais réserver trop tôt. Morris le répète encore et encore. Bien sûr, vous avez vos voyages en famille et/ou entre amis, ou les voyages à l'étranger. Mais, ce ne sont pas forcément des voyages poudreuse. Ce sont simplement des voyages à la neige, à moins d’être chanceux. Pour être certain de trouver de la poudre, il vous faut réserver le plus tard possible, pas plus que 24 à 48 heures avant le départ. Nous savons combien cela est difficile. Mais attendez, attendez, attendez ! Pendant ce temps, prenez le temps de choisir avec qui vous allez partir.

3.Choisissez vos copains de poudre

Trop rapide ou trop lent ? Relax ou beaucoup trop prudent ? Beau parleur ? Être pointilleux est une bonne chose. Commencez avec la sécurité : portent-ils le triptique DVA, pelle et sonde ? Ont-ils des connaissances des dangers en hors-piste ? Non ? Choisissez bien vos amis ou accompagnez-vous d’un guide qui organise tout pour vous. Cela devient très vite difficile à gérer lorsqu’il y a des décalages entre potes. Cela conduit au stress et à prendre de mauvaises décisions. Le passeport freeride peut vous aider dans le choix de vos compagnons de poudre. Et pour ceux qui souhaite en savoir plus sur la sécurité, vous pouvez suivre le cours de la Safety Academy.

4. Ne pas être trop nombreux

On dit plus ont est de fous, plus ont rit. Cela dit, dans ce contexte, ce proverbe ne s’applique pas, le risque de stress de la poudreuse augmente avec la taille du groupe. Un groupe de trois à quatre personnes est idéal. Juste ce qu’il faut pour rentrer tranquillement dans une voiture. Le groupe est assez petit pour que chacun puisse donner son avis et ne pas prendre trop de risques et assez grand pour être en mesure de s'aider les uns, les autres, en cas de pépin. Bien sûr, vous pouvez rencontrer d’autres amis sur place, mais essayez de garder le groupe tel quel.

5. Voyager simplement

Trois, quatre personnes dans une voiture, ok. Avec Airbags, casques, snowboards, skis, chaussures, vêtements… La voiture et le coffre de toit sont rapidement remplis : voyagez simplement. Vous partez durant un long week-end ou même une semaine de poudre, beaucoup de choses sont superflues : pas la peine de prendre un équipement pour le Pôle Nord. Vous ne partez pas non plus pour un défilé de mode ou une semaine de test. Quels sont vos objectifs ? Faire de la poudre entre les arbres, des pentes raides… Faites votre choix avant de partir.

Assez de place?
Assez de place?

6. Une Alerte Poudreuse est prévue

Votre groupe est prêt. Morris annonce une Alerte Poudreuse et la neige doit tomber. Vous connaissez déjà les régions des Alpes qui risquent d’être le plus touchées. Le temps est à l’attente. Quelle est la sous-couche des stations concernées ? Y a t-il suffisamment de neige ? Qu'en est-il du danger d'avalanche ? Quels itinéraires peuvent être trouvés là-bas ? Comment accéder à cette partie des Alpes ? Y a t-il des cols fermés, des péages, des trains…? En outre, parlez, les uns avec les autres sur la façon dont le voyage va se dérouler. Conduisez-vous pendant la journée ou la nuit ? Allez-vous vous arrêter quelque part en chemin ou pas ?

Une fois encore, ne vous pressez pas, attendez. Profitez-en pour vous renseignez un maximum sur votre possible destination prochaine.

7. Où aller ?

Morris a jeté son œuf. Il reste encore jusqu'à 48 heures avant la chute. Les prévisions météo de Morris se précisent et il va vous avertir des risques spécifiques, offre des conseils sur le choix du type de terrain et vous donne une idée de ce à quoi vous attendre. Les centimètres de neige pour les 24 heures, 48 heures et 72 heures à l'avance sont maintenant plus précis. Combinez cela avec les trucs et astuces de Morris et vous commencerez à avoir une bonne idée de l'endroit où vous pourrez aller. Après, c’est à vous et à votre groupe de décider exactement où vous souhaitez aller : un coin connu ou pas ? Grande ou petite station ? Pentes raides, plates ou avec des arbres ? Le choix est vôtre ! Faites ce choix avant de réserver et n’oubliez pas que les plus grosses chutes ne sont pas toujours gage des meilleurs conditions. Le vent et /ou beaucoup (trop) de neige peuvent être difficiles à skier et les villages peuvent être inaccessibles. Parfois, un endroit avec un peu moins de neige, mais beaucoup moins connu, donc moins stressant quant à la recherche de poudreuse, peut s’avérer bien meilleur.

8. La sécurité commence à la maison !

Avec la Safety Academy, vous pouvez déjà commencer votre préparation. Qu'est-ce que la météo et la neige,? De quel type de terrain s’agit-il,? Qui vient avec vous,? Maintenant, sur wePowder, vous pouvez choisir une destination et y voir tous les points de mesures en centimètres. Vous y verrez directement les prévisions à court terme et un lien vers le bulletin d'avalanche actuel. Vous pourrez ainsi vraiment vous faire une idée de ce qui vous attend.

9. Enfin, vous pouvez réserver

Etrange, mais vrai. Il reste moins de 48 heures avant de partir; maintenant, et seulement maintenant vous pouvez réserver votre hébergement. Excitant ? Non ! En fait, maintenant cela se fait assez couramment. Vous avez trouvé votre destination et bien allez-y, réservez !

Le smile
Le smile

10. Profitez

Si tout va bien, vous vous trouverez, après avoir parcouru quelques (ou beaucoup) heures de route, à l'endroit idéal. De la poudre délicieuse, avec un groupe d’amis, du bon matos, une bonne connaissance de la station et si vous avez vraiment bien choisi, avec pas trop de monde. Après avoir lu le bulletin d’avalanche, il ne reste plus qu'à rider de la bonne poudre entre amis. Mission accomplie et après le week-end vous rentrerez travailler avec le sourire.


Répondre

Vous devez être connecté afin de poster une réponse sur ce sujet. Connectez-vous ou créez un compte.

Passer à wepowder Pro

  • Prévisions complètes sur 14 jours
  • Raideur de pente et exposition du terrain
  • Idées d'itinéraires freeride
wePowder Pro