Trouver de la poudre en temps de disette


Par Sandra sur 29 janvier 2016 · 0

Il m’arrive souvent que les gens ne croient pas en mes photos ‘du moment’. Ils disent qu'elles ne peuvent être de cette année, qu’il n'y a plus de poudre et que la saison est pourrie. Je pense qu’en cherchant bien, il est quasiment toujours possible de trouver de la bonne poudre. Notamment si vous êtes prêts à prendre les peaux de phoques. Bien évidemment, une bonne connaissance du manteau neigeux est très importante. Voici donc mes tuyaux afin de (presque) toujours trouver de la poudreuse.

Soleil et jeu des degrés

Le soleil est bien souvent notre pire ennemi pour la poudreuse. Mais toutes les pentes se trouvant au soleil ne sont pas forcément toutes foutues. En milieu de saison, comme c’est le cas maintenant, le soleil ne touche pas la neige avec la même force partout. Ce sont les faces Sud et Sud-Ouest qui prennent le plus cher. Lorsque le soleil ne fait que ‘raser’ le manteau neigeux, les rayons du soleil ne sont pas suffisamment puissants pour transformer la neige. En étant très attentif aux degrés d’inclinaisons des pentes, bien souvent il est encore possible de trouver des pentes poudreuses. Quelques degrés seulement peuvent faire toute la différence entre une croûte horrible ou de la bonne peuf. Le soleil se trouvant encore assez bas, les pentes peu raides sont bien souvent meilleures, parce que, moins touchées. De plus, si le risque est élevé vous serez bien mieux sur des pentes peu raides.

Le vent

Le grand ennemi de la neige, le vent transporte la neige et la transforme, la neige peut devenir cartonnée, le vent crée, également, des plaques et de grands dangers. Pas super pour nous, skieurs, horrible, même. Avec le vent, il faut tout connaître des périodes de vent, pendant et après les chutes de neige. Mais il faut également une bonne connaissance du terrain. Les bois sont souvent les plus à l’abris des rafales de vent, ainsi, que les couloirs encaissés. Mais également, selon la direction du vent, les vallées profondes qui peuvent se trouver perpendiculaire (90°) au vent. Bien évidemment pour tout cela il faut savoir observer et regarder partout. Mieux vaut oublier les pentes se situant vers des cols routiers ou vers de longues vallées connues pour avoir du vent.

Ici beaucoup de vent, mais de la bonne neige
Ici beaucoup de vent, mais de la bonne neige

Pareil pour ce couloir encaissé
Pareil pour ce couloir encaissé

Pentes abritées

Il faut donc essayer de trouver des pentes à l’abri du soleil et du vent. Et il se trouve, que bien souvent ces pentes sont aussi des pentes peu raides. Pour cela il faut s’entraîner à observer tout ce qui vous entoure et donc sortir le plus souvent possible. Ce n’est pas un hasard si les guides de haute montagne arrivent très souvent à trouver de la super neige. Être dehors est le secret afin de trouver de bonnes conditions.

À l'abri dans les bois
À l'abri dans les bois

Regarder, observer, apprendre

Il est très important de regarder autour de soi. Lorsque vous sortez de chez vous (si vous vous trouvez sur place), lorsque vous skiez, lorsque vous montez en rando et même sur internet. Sur facebook, les sorties de tes potes, sur skitour (afin de savoir où il ne faut pas aller), et sur nos reportages en direct. Enfin, lorsque vous sortez et que vous trouvez une super neige essayez de réfléchir et de savoir pourquoi la neige était bonne à cet endroit là. Si à contrario c’était mauvais, faites de même, pourquoi cette neige n’était pas bonne? Vous verrez que petit à petit, trouver de la peuf, sera bien plus simple.

Regarder les cartes

La neige sera bonne cette fois-ci, vous êtes sûr de votre coup ! Regardez donc maintenant une carte IGN, ou allez sur Geoportail et cherchez: Les altitudes, les degrés de pentes, les expositions, les bois. Ainsi vous trouverez de superbes sorties et vous rentrerez avec des photos à en faire baver les copains. La poudre est un choix ! Surtout si vous n’avez pas peur de monter en peaux de phoques.

Après nos deux passages
Après nos deux passages

Et sinon? La neige de printemps

Parfois il devient tout de même très compliqué de trouver de la neige poudreuse. Alors, n’oubliez pas qu’une bonne neige de printemps est aussi super à skier mais également plus facile à trouver. De plus, une journée dans le soleil c’est vraiment agréable, non..


Répondre

Vous devez être connecté afin de poster une réponse sur ce sujet. Connectez-vous ou créez un compte.

Passer à wepowder Pro

  • Prévisions complètes sur 14 jours
  • Raideur de pente et exposition du terrain
  • Idées d'itinéraires freeride
wePowder Pro