5 conseils pour une première randonnée à ski


Par Sandra sur 5 décembre 2016 · 0

Cela fait un moment que vous y pensez, mais jusque là vous n’osiez pas vous lancer ou bien vous n’aviez pas le budget pour. Mais cette année, c’est décider vous aller faire de la randonnée à ski. Je vais donc vous donner quelques conseils avant de commencer.

Un cours d’avalanche

Vous n’avez aucune connaissance.La première chose à faire pour vous est tout d’abord de prendre un cours d’avalanche. Avec celui-ci vous apprendrez qu’il vous faut l’indispensable trinité: DVA, pelle, sonde et qu’il vous faut savoir vous en servir, qu’il faut connaitre le bulletin d’avalanche du jour, mais aussi que le vent est le plus grand danger du freerideur, que c’est à vous de faire des choix selon les conditions et le terrain et encore tout un tas d’autres choses essentielles à connaitre.

Connaître le bulletin actuel
Connaître le bulletin actuel

Méfiez-vous du vent
Méfiez-vous du vent

Le bon matos

Maintenant que vous avez les bases il est possible pour vous de partir en randonnée. Mais, peut-être ne souhaitez-vous pas acheter directement du matos trop cher sans savoir si cela va vous plaire. Sachez qu’il est possible de trouver de bonnes occasions ou bien d’en louer, de nombreux magasins sont dorénavant bien équipés. Le mieux est tout de même de choisir du bon matos surtout si vous aimez skier dans de la peuf et que vous êtes habituer à vos gros fats alpin. En rando ce qui prime, c’est bien évidemment, le poids mais aujourd’hui il est bien possible de trouver des skis larges et pas trop lourd. Afin de les tester choisissez une rando facile: sans trop de pente, avec peu de dénivelés et sans grande surprise, ainsi vous pourrez vous amuser.

Vêtements, nourriture et eau

La randonnée à ski est un sport endurant et physique. Mais avec lequel il faut également savoir rester attentif et continuer à raisonner. Les vêtements, la nourriture et l’eau sont essentiels mais évitez tout de même de vous trimbaler un sac de 50 kilos. II ne faut ni avoir trop chaud, ni trop froid, tout en sachant que l’on transpire à la montée, il faut donc de bons vêtements, adaptés à l’efforts, et aux conditions météo. Lorsque l’on fait un sport endurant il faut toujours avoir sur soi de quoi manger un minimum, notamment, parce que l’effort peut-être long. Quand à l’eau il est évident qu’il ne faut pas se déshydrater.

Bien boire permet de moins vite se faire mal
Bien boire permet de moins vite se faire mal

Rythme

De nombreuses personnes démarrent trop rapidement lorsqu’elles commencent une randonnée, et du coup, au bout d’une heure commencent déjà à fatiguer. L’idéal est de trouver un bon rythme, n’essayer pas de rattraper les copains partis comme des fusées, non, trouver votre rythme afin d’éviter de vous arrêter à chaque conversion. Et vous verrez qu’au final vous finirez par les rattraper tout doucement et sans trop vous mettre dans le rouge.

À chacun son rythme
À chacun son rythme

Les conversions

Une chose qui à première vue à l’air si simple et qui en réalité ne l’est pas tant. Pour éviter, donc, de galérer tout du long, l’idéal est d’apprendre comment effectuer une conversion avec une personne qui en a l'habitude. Sinon regarder dans des livres ou sur internet et essayez de le reproduire.

Savoir faire des conversions permet de moins se fatiguer
Savoir faire des conversions permet de moins se fatiguer


Répondre

Vous devez être connecté afin de poster une réponse sur ce sujet. Connectez-vous ou créez un compte.

Passer à wepowder Pro

  • Prévisions complètes sur 14 jours
  • Raideur de pente et exposition du terrain
  • Idées d'itinéraires freeride
wePowder Pro