Prévisions saisonnières 2016-2017: Les Chances d’avoir un hiver froid augmentent!


Par meteomorris sur 23 octobre 2016 · 0

Octobre est souvent un mois crucial avant l’arrivée de l’hiver. Généralement ce mois nous indique approximativement si l’hiver à venir sera doux ou froid. Cette fin octobre approche à grand pas et il est intéressant de voir ce que cela va donner. Mais comme vous le savez déjà, je ne suis pas un grand fan des modèles informatiques par rapport aux prévisions saisonnières.

Généralement je ne fais pas vraiment de prévisions saisonnières. Mais actuellement, quelques paramètres sont tout de même plutôt positifs.

Astuces: Lisez ici mon avis sur les prévisions saisonnières.

1. Le Vortex Polaire diminue

Je démarre tout de suite avec un terme pas évident ‘Le Vortex Polaire’. Si la saison dernière vous lisiez déjà mes bulletins vous avez forcément déjà entendu ce terme. L’an dernier nous avons eu un Vortex Polaire très puissant qui avait créé un blocage de l’air froid et qui ne pouvait donc pas arriver sur les Alpes. Ainsi, le jetstream zonale envoyait de l’humidité (neige) vers la Norvège et il faisait doux et sec sur les Alpes.

Astuce: Lisez l'article sur le Vortex Polaire de l’automne 2015.

À savoir: Un Vortex Polaire puissant garde le froid à distance des Alpes parce que tout le froid est aspiré par le Pôle Nord. Un Vortex Polaire faible laisse, quant à lui, des possibilités au froid d’arriver sur les Alpes. Actuellement, il y a une bonne chance pour que ce Vortex Polaire baisse en puissance.

2. La neige poussée au-dessus de l’Eurasia

En octobre, les météorologues regardent l’enneigement de l’Eurasia, notamment au Sud des 60° Nord. Qui est, généralement un signe important afin de savoir comment va être le Vortex Polaire. Y a t-il plus de neige que d’habitude? Les chances d’un Vortex Polaire moins puissant sont bien réelles. En regardant cet enneigement, on voit que c’est en bonne voie. Regardez vous-même sur le site du NOAA.

1 oktober
1 oktober

22 oktober
22 oktober

Beaucoup de neige se trouve au Sud des 60° Nord. Avec cela, il est possible que de jolies hautes pressions arrivent au-dessus de la Sibérie. De telles hautes pressions font, en principe, baisser la force du Vortex Polaire. Voici ce que peut donner les mois à venir avec un Vortex polaire moins puissant:

Neige en Sibérie et un Vortex Polaire faible
Neige en Sibérie et un Vortex Polaire faible

3. NAO négatif

Point important: plus de neige en Eurasia provoque un NAO plus négatif. Et comme nous le savons, un NAO négatif provoque des baisses de températures et plus de neige. Ceci crée ainsi un Vortex polaire encore moins puissant.

NOA négatif
NOA négatif

Un autre facteur est le manque de glace sur le Pôle Nord.
Moins de glace sur le Pôle Nord donne moins de froid sur celui-ci mais en apporte plus en Sibérie ainsi que plus de neige. Avec cela, encore une fois, le Vortex Polaire baisse en puissance. Donc, plus de chances de froid sur l’hémisphère Nord. Normalement, ce début d’hiver devrait être plus froid que le début de l’hiver dernier.

Pour résumer: La saison à de fortes chances d'être meilleure que celle de l’an passé.


Répondre

Vous devez être connecté afin de poster une réponse sur ce sujet. Connectez-vous ou créez un compte.

Passer à wepowder Pro

  • Prévisions complètes sur 14 jours
  • Raideur de pente et exposition du terrain
  • Idées d'itinéraires freeride
wePowder Pro