Skier une voie d'escalade?


Par Rogier sur 6 décembre 2016 · 0

Juste à côté du col Agnel se situe une montagne assez atypique: La Taillante. L’été, les amateurs d’escalade trouvent ici leur bonheur sur des dalles de 400 mètres avec très peu de prises. Ces dalles sont peu inclinées mais complètement lisses. Celles-ci ont des cotations comprises entre 4 et 5b. Parfois, lorsque la neige tombe dessus, ces voies d'escalade deviennent alors de superbes pentes à skier.

François juste sous la Taillante
François juste sous la Taillante

Neige dure, ou neige froide?

Dans de nombreux topos il est noté qu’il faut absolument skier ces pentes sur une neige béton. Cela réduirait le risque que la neige glisse sur ces dalles lisses, notamment au printemps quand le soleil chauffe. Ainsi, la plupart des descentes réalisées sur cette face ont été faites sur une neige dure et très peu agréable à skier. Personnellement, je préfère la poudre. Mais pour trouver cette face en poudre et suffisamment stable il faut avoir de la patience. Le mieux est d’avoir une neige bien humide qui colle à la falaise, et qui, par la suite sèche (donc sans vent et sans trop de chaleur). C'est donc, après avoir attendu une dizaine d’années…

La Taillante en été
La Taillante en été

Pas une prise!
Pas une prise!

400 mètres de poudre!

Ensemble, avec Martijn Schell et François Kern, nous sommes montés sur la longue et monotone route du col Agnel. Puis nous avons dut franchir le col Vieux pour ensuite redescendre sous la face de la Taillante. Nous avons trouvés la face remplit d’une super couche de poudre! Une poudre bien stable posée sur des dalles incroyablement lisses. François a attaqué à tracer comme une machine! Il avait envie de peuf le garçon! Mais bon, 400 mètres de poudre c'est long, il m'a donc tout de même laissé passer de temps en temps. Il nous a fallut rester prudent car parfois nos crampons glissés sur la roche lisse. Nous n’avons point vu de spits mais cela aurait été pourtant bien possible.

François à la trace
François à la trace

Le rocher n'est jamais loin, où sont les spits?
Le rocher n'est jamais loin, où sont les spits?

Une jolie pente
Une jolie pente

Une fois en haut une super vue sur le Queyras et les Écrins s’est offerte à nous, bien blanche au-dessus des 2000 mètres. Mais au final, nous ne sommes pas rester bien longtemps pour admirer la vue, car bien vite, le froid, mais surtout, l'envie de descendre dans cette super neige nous titillés. François est parti en premier! Un petit saut de barre et c'était parti! Par de grandes courbes il a avalé la pente en un rien de temps. Ensuite ce fut notre tour. Une bonne neige sous nos spatules et nous pouvions skier à grande vitesse (Chose impossible sur de béton). Nous avons été patient et cela a payé: De grosses conditions de poudreuse! C'était juste, énorme!

Premiers super virages pour François
Premiers super virages pour François

Que du bonheur
Que du bonheur

Dalle en 5+
Dalle en 5+

Une fois en bas de cette magnifique pente, il ne nous resté qu’une petite montée et la descente sur la route du col Agnel qui été bien gelée! Arrivée à la voiture avec de grands sourires: Une superbe descente de poudreuse sur une voie d'escalade! Mythique!


Répondre

Vous devez être connecté afin de poster une réponse sur ce sujet. Connectez-vous ou créez un compte.

Passer à wepowder Pro

  • Prévisions complètes sur 14 jours
  • Raideur de pente et exposition du terrain
  • Idées d'itinéraires freeride
wePowder Pro