Peu de neige : Danger


Door Sandra op 17 december 2015 · 0

Il est clair que nous sommes tous pareils, nous aimerions qu’il neige. Malheureusement, en ce moment, les temps sont durs et la neige se fait attendre. Alors on s’ennuie, on s’impatiente, certains préfèrent reprendre leur vélo ou alors aller grimper. Mais pour d’autres, la tentation est trop grande et qu’importe : le peu de neige présent peut-être skier, non ?!

Un manteau neigeux fin
Un manteau neigeux fin

Alors, OK, le bulletin météo n’annonce peut-être pas de gros gros risques d’avalanches. Cela dit, la neige ce n’est pas que Ça. Les derniers temps, le manteau neigeux est fin et a de nombreux endroits, où il s’avère être très dur. Alors évidemment, les dangers ne sont pas les avalanches, mais le danger de glisser, lui, est bien présent.

Une montée en crampons s'impose
Une montée en crampons s'impose

Ski sur piste et hors-piste

Les pistes ouvertes sont bien entretenues, mais juste à côté, le peu de hors-piste praticable est jalonné de cailloux et d'arbres. Il est très vite arrivé de tomber et de se retrouver sur les cailloux ou dans les arbres. Si vous ne possédez pas de casque, cela peut rapidement devenir dangereux, voire tragique. Tout le monde se rappelle cet accident dramatique qui est arrivé à Michael Schumacher : un accident annodin qui peut arriver à tout le monde...

Ski de randonnée

Quand on parle de ski de rando, on pense tout de suite à l’avalanche. Et bien, ce n’est pas le seul danger, loin de là. D’ailleurs, de nombreux décès sont dûs à des traumatismes, et donc aux pièges du terrain. Lorsque la neige est dure comme du béton, mieux vaut être équipé en conséquence, notamment avec des crampons et un casque (aussi à la montée). Sur ce genre de revêtement, les peaux ne servent pas à grand chose et même la descente peut s’avérer délicate. Il ne faut surtout pas être têtu et ne pas se croire plus fort que tout le monde, il suffit d’un pas de trop pour se retrouver en bas. Lorsqu'avec vos peaux, vous commencez à faire un pas en avant et deux pas en arrière mieux vaut peut-être se poser quelques questions. Sachez que lorsque vous vous retrouvez sur une patinoire à 25, 30° en tombant, il est quasi impossible de s’arrêter, et là, ce n’est ni votre DVA, ni votre airbag qui vous sauvera. A partir de 30°, la vitesse peut quasiment atteindre celle d’une chute libre. En ce moment, la question à se poser est la suivante : cela vaut-il vraiment le coup de skier ? Peut-être est-ce plus raisonnable de ne rien faire du tout, plutôt que de risquer de se faire peur sur une neige béton.

Une descente en douceur
Une descente en douceur


Reageer

Je hebt een account nodig om te kunnen reageren in dit topic. Login of registreer.

Upgrade naar wepowder Pro

  • Uitgebreide 14 dagen verwachting
  • Hellingshoek- en expositielagen
  • Inspirerende freeride routes
wepowder Pro