Quel matos faut-il pour une randonnée à ski?


Par Arjen sur 6 mars 2017 · 0

Depuis quelques années les forfaits de ski sont de plus en plus cher et de plus en plus de monde sont attirés par le ski de randonnée. Autrefois, les skieurs de randos exploités principalement le domaine des alpinistes et la montée était tout aussi importante que la descente. Beaucoup d’entres eux ne skiés d’ailleurs pas forcément très bien…

Aujourd’hui, de nombreux randonneurs à ski sont beaucoup plus intéressés par la descente. Ils cherchent toujours de belles pentes et pour se rendre dans des champs de poudreuse vierges ils sont même prêts à marcher. Avec la croissance de ces randonneurs il y a également eu une avancée du matériel. Dans cet article, vous trouverez les bases des différences de matos de randonnée. Mais en restant dans les classiques: Skis, chaussures, fixations et sécurité.

Skis de randonnée

Une règle d’or s’applique dans le choix de votre matériel de ski de randonnée: Le poids est très important.

K2 Wayback
K2 Wayback

De toute évidence, il faut monter avec les skis et donc avec leurs poids sur les jambes, voir sur le dos. Des skis très légers sont super pour la montée, mais pas forcément pour la descente. Le mieux est alors de faire un bon compromis entre un ski pas trop lourd à la montée et pas trop léger pour la descente. Style: MTN de Salomon, la Wayback de K2 ou Alptracks de Mouvement. Ces skis sont de proportions normales "vieille école". Réfléchissez également bien à la largeur de vos skis. Une largeur de 90 à 100 mm au patin est à l'heure actuelle la largeur la plus fréquemment choisie. Agréable à la montée et suffisamment large pour la descente, même dans de la poudreuse.

Fixations

Si l’évolution des skis s’est faite rapidement, les fixations aussi ont évoluées. Et, le poids des fixations a également son importance. Tout le monde connaît la fixation Dynafit. Extrêmement légère, mais malheureusement pas aussi sécurisante qu’on le souhaiterait. Celle-ci est parfaite pour la montée, mais elle l’est moins lorsqu’il s’agit de faire du ski à pleine vitesse ou faire des sauts avec de gros skis. Bien évidemment avec ces fixations ‘tech’ vous aurez aussi besoin de chaussures de ski adaptées. Contrairement, aux fixations comme les Fritschi Diamir, Salomon Guardian et Marker Duke qui peuvent-être utilisées avec des chaussures de skis classiques, bien plus lourdes et moins confortables à la montée.

Dynafit Radical FT 2.0
Dynafit Radical FT 2.0

Cependant, si vous souhaitez sérieusement faire du ski de rando (faire du dénivelé), vous pouvez aussi vous diriger vers la nouvelle génération de fixations. Ces fixations sont à utiliser avec des chaussures adaptées (voir ci-dessus). Mais contrairement aux premières générations de fixations ‘tech’ les nouveaux modèles sont bien plus costauds et il est possible de vraiment envoyer fort avec. Certains modèles ont même passer des normes de sécurités de fixations alpines, comme par exemple le Vipec. Skier de grosses lignes avec ces fixations n’est plus un problème. Dynafit demeure un chef de file en terme de fixations, mais de nombreuses autres marques sont dorénavant sur le marché et ont de très bons produits à proposer tels que Kingpin chez Marker et Salomon avec la liaison MTN.

Chaussures de rando

Comme vous avez lu précédemment, vous avez besoin de chaussures adaptées aux fixations ci-dessus. Ces chaussures ont des particularités aux butées avant et arrière de sorte que vous pouvez les clipser dans les fixations. En outre, les chaussures de rando ont souvent un déboîtement plus grand pour permettre une marche plus agréable et, elles sont beaucoup plus légères que des chaussures normales.

Salomon MTN Lab
Salomon MTN Lab

Trouver de bonnes chaussures de randonnée n’est pas différent que de trouver de bonnes chaussures de ski normales. Cela signifie, que chacun à une forme qui lui convient. Les marques comme Scarpa et Dynafit sont les marques leader dans le domaine des chaussures de ski de randonnée mais de plus en plus de marques font également leurs chaussures telles que: Mouvement, Atomic, Long, Nordica, Fischer et Salomon.

Peaux de phoque

Pour monter, vous avez bien évidemment besoin de peaux de phoque à fixer sous vos skis. La majorité d’entre elles sont en mohair (poils de chèvre), en nylon ou dans un mélange des deux. En général, celles en nylon ont une durée de vie plus longue et une meilleure grip, alors que celles en mohair ont une meilleure glisse et sont beaucoup plus légères. Le mélange des deux est le plus souvent utilisé. Rappelez-vous qu’avec des skis larges vous aurez besoin de plus de grip qu’avec des skis plus étroits. Des peaux de compétitions qui glissent supra bien sur des skis freeride ne sont donc pas forcément une bonne idée. Les peaux de phoque sont faites par différentes marques. Black Diamond est connue pour la solidité presque indestructible de ses peaux, mais elles sont un peu lourdes. Pomoca et Coll-Tex ont réputation d’avoir une bonne glisse mais elles ont une espérance de vie un peu plus courte. Enfin, les peaux doivent être coupées correctement pour être aussi efficaces que possible. Prenez le temps de le faire ou bien faites le faire par un magasin spécialisé. Une mauvaise coupe peut-être très gênant à la montée.

Sécurité

Vous souhaitez donc maintenant partir en ski de randonnée… N’oublions pas que la base de ce sport magnifique est de partir à la recherche de poudre vierge. Quoique vous fassiez, cela signifie automatiquement que vous devez toujours avoir sur vous la Trinité: DVA, pelle et sonde. Et bien sûr, assurez-vous d’avoir de bonnes connaissances!


Répondre

Vous devez être connecté afin de poster une réponse sur ce sujet. Connectez-vous ou créez un compte.

Passer à wepowder Pro

  • Prévisions complètes sur 14 jours
  • Raideur de pente et exposition du terrain
  • Idées d'itinéraires freeride
wePowder Pro